PARTAGER

Dans trois années, c’est-à-dire en 2022, année coïncidant avec la Coupe du monde au Qatar, le portier algérien, Azeddine Doukha, aura 36 ans. Cela ne l’empêche toutefois pas de nourrir l’ambition de participer à son premier Mondial, lui qui garde toujours un mauvais souvenir de sa mise à l’écart avant le Mondial de 2014 au Brésil.

L’ancien portier du MCA, de l’USMH et de la JSK a indiqué qu’il était déterminé à tout faire pour être présent au prochain rendez-vous footballistique planétaire, un évènement qui le stimule à rester au top lors des rencontres qu’il joue avec son club saoudien Al-Raed.

Remplaçant lors de la précédente CAN qui a vu l’équipe nationale triompher en terres égyptiennes, le keeper de 33 ans dit être persuadé que les Verts, qui avaient manqué le précédent Mondial en Russie, ont un bon coup à jouer cette fois-ci.




«Nous avons tous les atouts pour nous qualifier au prochain Mondial. Nous avons hâtes d’y être, surtout que nous sommes toujours sur la lancée de la CAN, qui nous a remis fortement en confiance», a indiqué le natif de Chlef à nos confrères du site La Gazette des Fennecs.

À souligner qu’Azzedine Doukha est le cinquième gardien algérien à atteindre 15 sélections en équipe nationale sur les 20 dernières années, autrement dit au 21ème siècle. Doukha, qui joue actuellement en Arabie saoudite, rejoint une liste des 4 gardiens qui ont atteint la barre des 15 matches avec les Verts depuis 2000: Hichem Mezair (32 sélections), Lounès Gaouaoui (48 sélections), Faouzi Chaouchi (15 sélections) et Raïs M’Bolhi (69 sélections).




Pour rappel, Doukha a fait ses débuts en équipe nationale en 2011, lors d’un match amical contre la Tunisie. Il a été retenu pour 3 Coupes d’Afrique des Nations, en 2013, 2015 et dernièrement en 2019, sans avoir joué le moindre de matchs.

Le gardien de but international algérien évoluait à Ohod lors des deux précédentes saisons avant de rejoindre, pour un contrat de deux années une autre formation saoudienne, en l’occurrence Al-Raed.

Doukha poursuit ainsi son aventure en Arabie saoudite qu’il avait rejoint en 2017 en provenance du NA Hussein-Dey. Il s’est vite mis à l’évidence en devenant l’un des meilleurs gardiens de but du championnat saoudien.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here