PARTAGER

à l’approche de la CAN-2019 prévue en Egypte, la FAF joue la carte de la motivation financière dans l’espoir de relever le défi, celui d’offrir à l’Algérie son deuxième trophée continental.

Déjà, l’instance fédérale a réussi à décrocher l’approbation de son équipementier Adidas au sujet du barème des primes qu’il s’est engagé à payer aux joueurs selon les objectifs tracés.

Une source très bien informée à la FAF nous a fait savoir que ledit barème porte sur une forte prime de l’ordre de 600 000 euros pour chaque joueur en cas de triomphe final. En cas de qualification en finale, les coéquipiers de Mahrez obtiendraient chacun la somme de 420.000 euros.




Concernant une éventuelle qualification au dernier carré seulement, une prime de l’ordre de 100.000 euros sera attribuée à chaque joueur, affirme-t-on de même source.

Pour rappel, Adidas s’engage, dans le contrat qu’elle vient de renouveler avec la FAF, de dédier également des primes aux équipes nationales des jeunes catégories ainsi que celle des dames dans le cas où elles parviendraient à atteindre les objectifs tracés, comme la qualification aux Jeux Olympiques de 2020 au Japon par exemple.

Pour revenir à la sélection première, il y a lieu de noter que du côté du bureau fédéral l’on est déterminé à motiver au maximum les joueurs de l’équipe nationale en prévision du rendez-vous égyptien, en les mettant d’abord dans les meilleures conditions de préparation possibles, tout en leur promettant également de fortes primes en cas de succès final.




C’est que le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, veut répondre à sa manière à ses détracteurs qui ne cessent de tirer sur lui à boulets rouges. Récemment, en marge de l’AG ordinaire de la FAF qui a vu son prédécesseur, Mohamed Raouraoua, lui proférer de graves accusations, Zetchi a expliqué qu’il comptait répondre sur le terrain à tous ceux qu’il accuse de fomenter d’interminables complots pour le renverser ainsi que le reste de son bureau fédéral.

Il a surtout insisté sur la nécessité de le laisser travailler dans la sérénité dans l’intérêt de la sélection algérienne qui s’apprête à disputer la CAN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here