PARTAGER

La commission du statut du joueur de la Fédération internationale de football (Fifa), a annoncé jeudi sa décision de lever l’interdiction de recrutement, pour trois périodes consécutives, infligée au DRB Tadjenanet, dans l’affaire du non-paiement des arriérés de l’attaquant international mauritanien Mohamed Abdellahi Soudani.

« Nous souhaitons informer le club du DRB Tadjenanet, ainsi que la Fédération algérienne de football (FAF), que suite à une omission administrative, nous n’avions eu connaissance de l’appel au Tribunal arbitral du sport (TAS) concernant la présente affaire.




Par conséquent, la décision prise par la Chambre de résolution des litiges le 5 décembre 2019 n’étant pas définitive et contraignante pour les parties en vertu de l’appel au TAS. Nous informons les parties que l’interdiction de recrutement, tant qu’au niveau national qu’international pour une durée maximale de trois périodes d’enregistrement entières et consécutives, est à présent levée», a indiqué la Fifa dans une correspondance adressée au club.




Le DRBT a été destinataire le 12 février 2020 d’une correspondance de la Fifa, cette dernière a réclamé « un document de preuve démontrant « que l’actuel 9e de la Ligue 2 a respecté l’obligation du payement (3.5 milliards de centimes, ndlr), conformément à la décision prise par la Chambre de résolution des litiges le 5 décembre 2019. Toutefois le Difaâ a introduit un appel au TAS dans les délais impartis qui vient d’être pris en considération par la Fifa.

Mohamed Abdellahi Soudani (24 ans), qui figurait parmi les 7 réservistes de la sélection de Mauritanie à la dernière Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 disputée en Egypte, avait rejoint le DRBT en janvier 2018 en provenance de l’AS Gabès (Tunisie). En juillet 2019, il s’était engagé avec le FC Nouadhibou (Div.1 mauritanienne).

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here