PARTAGER

Un match a huis clos a été infligé au MC El Eulma pour « utilisation de fumigènes et jets de projectiles » lors de la 27e journée de Ligue 2, disputée le 10 avril courant contre l’US Biskra (2-3), a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP) vendredi.

« Il s’agit de la troisième infraction pour le MCEE » a expliqué la Commission de discipline a propos des raisons qui ont motivé ce huis clos, ajoutant s’être référée à l’article 69 du 25 décembre 2017 pour prendre cette décision.




Outre le match à huis clos, le MCEE devra s’acquitter d’une amende de 200.000 DA, selon la même source.
De son côté, l’entraîneur des gardiens du MCEE, Abdelghani Mahri a écopé d’un match de suspension ferme, plus 30.000 DA d’amende pour « contestation de décision » lors du même match, perdu à domicile (2-3) face à l’US Biskra.

Plusieurs autres sanctions financières ont été prononcées lors de cette dernière cession de la Commission de discipline, entre autres pour tableau d’affichage défectueux, utilisation de fumigènes, où pénétration d’une personne sur le terrain de jeu.




La plus importante de ces sanctions a été de l’ordre de 200.000 DA et elle a été prononcée contre l’ASO Chlef « pour utilisation de fumigène » lors de son déplacement chez l’ES Mostaganem.

Enfin, le président de l’USM Annaba Abdelbasset Zaïm est appelé à comparaître devant la Commission de discipline de la LFP le lundi 15 avril courant, à 11h00, pour s’expliquer sur les graves révélations qu’il avait faites à son passage dans une émission télévisée, et dans laquelle il avait ouvertement admis avoir arrangé les résultats de certains matchs.

« Je reconnais avoir déboursé 7 milliards de centimes pour arranger les résultats de certains matchs, ce qui a permis à l’USMAn d’accéder en Ligue 2. Ainsi, et à tous ceux qui aujourd’hui ne cessent d’insulter ma mère, je leur dis que Zaïm n’est pas un voleur. S’il n’avait pas mis son argent, leur équipe serait encore en Division Amateur », avait lancé dernièrement le boss annabi sur le plateau d’El-Heddaf TV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here