PARTAGER

Les deux pensionnaires de Ligue 1, l’ES Sétif et le CABB Arréridj, ont écopé chacun d’un match à huis clos (3e infraction), pour utilisation de fumigènes et jets de projectiles, a annoncé lundi la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

Outre cette sanction, les deux formations des Hauts-Plateaux devront s’acquitter d’une amende de 200 000 dinars, précise la même source.

Dans le même registre, le MC Alger et le CR Belouizdad ont été mis à l’amende (200 000 dinars) pour utilisation et jets de fumigènes (2e infraction).

Par ailleurs, la commission de discipline de la LFP a décidé d’annuler le 2e avertissement infligé au meneur de jeu du CRB Amir Sayoud, expulsé lors du derby algérois disputé samedi, face au MC Alger (2-2) au stade Omar-Hamadi.




L’annulation du second carton signifie la levée de la suspension du joueur. «Suite à l’examen du rapport du CRB, et après avoir visionné la vidéo, la commission constate que le joueur est rentré sur le terrain de jeu pour fuir les projectiles venant des tribunes», souligne la LFP dans son procès-verbal.

Du coup, Sayoud sera présent lors du prochain match de son équipe, à domicile face à la JS Saoura, samedi prochain.

Enfin, le défenseur central du MC Oran Boualem Masmoudi, a écopé de quatre matchs de suspension ferme plus une amende de 40 000 dinars, pour «comportement antisportif envers officiels».
Enfin le Secrétaire général du MC Oran est suspendu jusqu’à son audition le lundi 9 décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here