PARTAGER

L’ASM Oran a été sanctionnée de deux matchs à huis clos et 20.000 DA d’amende pour «jet de projectiles sur le terrain entraînant des dommages physiques à un officiel de match» contre la JSM Béjaïa (1-2) comptant pour la 18e journée de Ligue 2, a indiqué la Ligue de football professionnel (LFP).

La commission de discipline de la LFP, réunie lundi, a infligé d’autre part un match à huis clos et 200.000 DA d’amende à l’USM Annaba (L2) pour «jet de projectiles sur le terrain» lors de la rencontre face au RC Arbaâ (1-1). L’USMAn a écopé également d’une amende de 50.000 DA pour «mauvaise organisation».




Par ailleurs, deux entraîneurs ont été suspendus par la commission jusqu’à leur audition lors de la séance du lundi 17 février. Il s’agit d’Azzedine Aït Djoudi (NA Hussein-Dey) et Mustapha Biskri (DRB Tadjenanet). Quant à Mustapha Sebaâ, «entraîneur des gardiens» du MC El Eulma , il a été suspendu pour deux matchs en plus de l’avertissement reçu au cour de la partie perdue contre l’AS Khroub (4-0) et comptabilisé comme avertissement simple. Il est interdit d’accès au terrain et aux vestiaires.

La commission de discipline a infligé aussi des suspensions de trois mois à Bensdid El Hadi, président de l’AS Aïn M’lila (L1) et Bouakaz Chakib Oussama, président de l’Amel Bousaâda (L2) pour «atteinte à la dignité et à l’honneur envers officiel de match».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here