Accueil LES VERTS Déboutée par la FIFA dans l’affaire Gassama : La FAF saisira-t-elle le...

Déboutée par la FIFA dans l’affaire Gassama : La FAF saisira-t-elle le TAS ?

0
PARTAGER
Déboutée par la FIFA dans l’affaire Gassama : La FAF saisira-t-elle le TAS ?

La commission d’arbitrage de la FIFA, à laquelle la FAF s’est plainte dans l’affaire du fameux match des barrages retour qualificatifs au Mondial-2022 joué à Blida entre l’Algérie et le Cameroun, a, à demi-mots, rejeté la réclamation algérienne au sujet de l’arbitrage de Bakary Gassama.

Si l’on se réfère à la correspondance de la première instance footballistique internationale envoyée à la FAF, cette dernière a été tout simplement déboutée. Tout indique d’ailleurs que le match en question ne sera pas rejoué comme l’espèrent les supporters des Verts.

En effet, dans un communiqué publié vendredi soir sur son site officiel, la FAF informe implicitement que la Commission des Arbitres de la FIFA lui a signifié par courrier une fin de non-recevoir au sujet de sa réclamation introduite auprès de cette instance concernant le match barrage retour Algérie – Cameroun du 29 mars 2022 qualificatif pour la Coupe du Monde 2022.




L’instance fédérale a même divulgué le contenu de la correspondance de la FIFA. « Nous regrettons que, selon votre appréciation, les décisions des arbitres aient pu influer négativement sur le cours de la rencontre.

Nous avons pris bonne note des éléments de votre courrier et nous pouvons d’ores et déjà vous garantir que l’ensemble des incidents survenus pendant le match ont été examinés avec soin par les deux arbitres « vidéo », conformément aux Lois du Jeu et au protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage », peut-on lire dans ledit communiqué.




Autrement dit, la Commission des Arbitres de la FIFA a innocenté Bakary Gassama dont la prestation a scandalisé les Algériens à Tchaker notamment le sélectionneur national, Djamel Belmadi.

Maintenant que le verdict est tombé pour mettre un terme aux derniers espoirs des Algériens de voir leur sélection se produire dans les stades qataris lors de la prochaine édition du Mondial, tout le monde s’interroge si l’Algérie saisira le TAS de Lausanne pour contester le verdict de la FIFA comme l’a laissé entendre récemment le président de la FAF, Charaf Eddine Amara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici