Accueil AFRIQUE Coupes africaines interclubs : Vers une extension exceptionnelle des délais d’engagement

Coupes africaines interclubs : Vers une extension exceptionnelle des délais d’engagement

PARTAGER

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, a déclaré vendredi que la commission d’organisation des compétitions interclubs de la Confédération africaine (CAF), a retenu le principe d’une extension exceptionnelle des délais d’engagement des clubs dans les compétitions interclubs, pour la saison 2021-2022.

« La CAF a accordé trois jours aux membres de la commission d’organisation des compétitions interclubs pour se prononcer sur le principe d’une extension exceptionnelle des délais d’engagement des clubs aux deux prochaines éditions de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération. L’ensemble des membres ont dit oui à cette proposition, en attendant que le dossier soit étudié par le département permanent des compétitions, cas par cas, selon la situation de chaque pays », a indiqué à l’APS Medouar, également membre de la commission d’organisation des compétitions interclubs et de la gestion du système de l’octroi des licences de clubs au sein de la CAF.




La CAF a fixé au 30 juin, dernier délai aux associations membres pour lui communiquer les clubs devant prendre part aux compétitions interclubs. Toutefois, en raison de la pandémie du Covid-19, respecter ce délai sera pratiquement impossible pour la plupart des pays africains, du fait que le compétition est toujours en cours.

« Chaque pays aura désormais sa propre date butoir pour engager ses représentants. Pour le cas de l’Algérie, le championnat devrait se terminer d’ici à la première semaine du mois d’août prochain, donc nous aurons le temps pour terminer la saison », a-t-il ajouté.

Dans une récente déclaration accordée aux médias, le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Amara Charaf-Eddine, a laissé planer le doute sur le sort du championnat de Ligue 1, non sans évoquer la possibilité d’interrompre la compétition avant terme.




« Lors de la dernière réunion du Bureau fédéral, nous avons abordé plusieurs possibilités. La CAF a fixé au 30 juin, la date limite pour lui communiquer les clubs devant prendre part aux compétitions interclubs. Si nous serons obligés de dévoiler à la CAF les noms de clubs avant le 30 juin, nous le ferons mais sous réserve. Parmi les probabilités : l’arrêt du championnat, ou l’option d’envoyer les noms des clubs avant cet arrêt, mais à aucun moment nous n’avons décidé de quoi que ce soit », a indiqué le président de l’instance fédérale, dimanche dernier à l’issue du match amical livré par l’équipe nationale algérienne contre son homologue malienne (1-0), au stade Mustapha-Tchaker de Blida.

Avec l’imminente extension exceptionnelle des délais d’engagement, imposée par la pandémie du Covid-19, les différents championnats dans le continent vont pouvoir se poursuivre et aller jusqu’à leur terme.