Accueil AFRIQUE Coupe de la Confédération : La JSK pour terminer leader, l’ESS veut...

Coupe de la Confédération : La JSK pour terminer leader, l’ESS veut croire au «miracle»

PARTAGER

Les deux représentants algériens en Coupe de la Confédération africaine, la JS Kabylie et l’ES Sétif, auront à accomplir des missions diamétralement opposées, à l’occasion de la 6e et dernière journée de la phase de poules, prévue mercredi.

Qualifiée avant cette ultime journée, la JS Kabylie tentera d’enchaîner un deuxième succès de rang dans cette épreuve pour s’assurer de terminer leader du groupe B, alors que l’ES Sétif, devra impérativement l’emporter à domicile et espérer un nul ou une défaite de la formation nigériane d’Enyimba FC.




Auteur d’une retentissante victoire à Garoua lors de la précédente journée face aux Camerounais de Coton Sport (2-1), synonyme de qualification, la JSK (1re, 9 pts) évoluera sur du velours dans son antre du 1er-novembre de Tizi-Ouzou face aux Zambiens de NAPSA Stars (4es, 4 pts), éliminés, dans l’objectif de terminer en tête, et éviter en quarts de finale l’un des leaders des trois autres groupes.

Sur une courbe ascendante, en témoigne la «Manita» infligée dimanche en championnat en déplacement à l’USM Bel-Abbès (5-0), les «Canaris» ne devront rencontrer, a priori, aucune difficulté pour terminer cette phase de poules sur une bonne note.

L’entraîneur français de la JSK Denis Lavagne a estimé qu’il était «important» de terminer par une victoire, histoire de préserver la dynamique, n’écartant toutefois pas l’idée de tourner son effectif.




Dans l’autre match de cette poule B, Coton Sport, également qualifié, se rendra au Maroc pour défier la RS Berkane (3e, 5 pts), qui a échoué à défendre son trophée remporté l’année dernière.

De son côté, l’ES Sétif, dernière du groupe A (5 pts), n’aura pas droit à l’erreur à domicile face aux Libyens du Ahly Benghazi (2es, 7 pts), dans un derby maghrébin décisif pour les deux formations. Auteurs d’un match nul lors de la 5e journée à Johannesburg face à Orlando Pirates (0-0), les joueurs de l’entraîneur tunisien Nabil Kouki devront non seulement décrocher la victoire, mais aussi espérer une défaite ou un match nul d’Enyimba à la maison face aux Sud-africains.

Logée dans le seul groupe qui n’a pas encore rendu son verdict, l’ESS n’a plus son destin entre ses mains, puisqu’une victoire d’Enyimba barrera la route aux Sétifiens pour une qualification aux quarts de finale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici