Accueil AFRIQUE Coupe de la Confédération : La JSK et la JSS pour finir...

Coupe de la Confédération : La JSK et la JSS pour finir le travail

0
PARTAGER

La JS Saoura et la JS Kabylie, avantagées par leur victoire en déplacement lors de la première manche, aborderont la réception respectivement des Mauritaniens de l’ASAC Concorde samedi, et des Marocains de l’AS des FAR dimanche, avec l’intention de finir le boulot, à l’occasion du 2e tour préliminaire (retour) de la Coupe de la Confédération.

Auteur d’une retentissante victoire en match aller disputé à Rabat (1-0), la JSK, dont l’effectif a été largement remanié, devra faire face à une formation de l’AS des FAR, qui se déplacera à Tizi-Ouzou avec l’intention de refaire son retard.



Les « Canaris », dont le secteur défensif est considéré comme le maillon fort, eu égard de la résistance affichée lors de la première manche, seront appelés à confirmer leur succès, et éviter de se faire piéger à la maison. Bénéficiant de l’ensemble de ses joueurs, l’entraîneur français Henri Stambouli, aura l’embarras du choix pour composer un onze conquérant, capable de valider son billet et surtout confirmer son statut de finaliste de la dernière édition (perdue face au Raja Casablanca 2-1, ndlr).

En dépit de sa défaite à domicile, la formation des FAR a réussi à se racheter, sur le plan local, en allant s’imposer mardi sur le terrain de l’IR Tanger (2-0), dirigée sur le banc par l’ancien entraîneur du MC Alger Bernard Casoni, dans le cadre de la 6e journée du championnat marocain.



Les Kabyles sont d’ores et déjà avertis. De son côté, la JS Saoura, entraînée par le Tunisien Kaïs Yaâkoubi, est en passe de réussir ses débuts à l’occasion de sa troisième participation continentale, la première en Coupe de la Confédération. Menés au score pendant pratiquement durant toute la rencontre au stade de Nouakchott, les gars de Béchar sont allés puiser dans leurs ressources pour renverser leur adversaire en l’espace de quatre minutes seulement (86e, 90e).

La JSS va de nouveau compter sur son état d’esprit pour rééditer la même performance, même si l’ASAC Concorde, effectuera le déplacement à Alger (le stade du 20-août 1955 de Béchar n’est pas homologué, ndlr) avec l’intention de jouer son va-tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici