PARTAGER

Le Paradou AC a pris une sérieuse option pour les demi-finales de la Coupe d’Algérie de football, en battant mercredi l’ASM Oran 4 à 1 (mi-temps : 2-1), en match disputé à huis clos au stade de Dar El-Beïda , comptant pour les quarts de finale (aller) de l’épreuve populaire.

Les « Académiciens » ont ouvert la marque par Abdelkahar Kadri (4′), avant que les Oranais n’égalisent dans la foulée (8′) par l’entremise de Djelloul Benrokia.




Le PAC a repris l’avantage grâce à Hamza Mouali (15′). En seconde période, les Algérois ont accentué leur domination en marquant le troisième but par Messiad Hicham (65′). La recrue hivernale Oussama Kismoun a donné plus d’ampleur à la victoire des siens en corsant l’addition dans le temps additionnel (90’+3).

Le match retour se jouera le 21 ou 22 mars au stade Habib-Bouakeul d’Oran à huis clos.
Le dernier match au programme des quarts de finale se joue en ce moment entre l’USM Bel-Abbès (Ligue 1) et Amel Boussaâda (Ligue 2).




En ouverture de cette première manche des quarts de finale, le WA Boufarik (Division nationale amateur) a réalisé mardi une bonne opération, en tenant en échec en déplacement l’US Biskra (1-1), alors que le CABB Arreridj et l’ES Sétif se sont neutralisés (1-1).

Ce derby des hauts-plateaux a été marqué par des actes de violence et de vandalisme à l’issue de la partie, où plusieurs voitures stationnés aux abords du stade, ont été saccagés et plusieurs personnes ont été arrêtées par la police.




Contrairement aux matchs de mardi, disputés en présence du public, le huis clos a été imposé pour les deux rencontres de mercredi, au lendemain de la décision prise par le ministère de la jeunesse et des sports (MJS) d’instaurer le huis clos, pour les manifestations sportives, jusqu’au 31 mars, en raison de l’épidémie du coronavirus (COVID-19).

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here