PARTAGER

L’entreprise qui gère le Mineirao, stade de la ville brésilienne de Belo Horizonte, a proposé cette enceinte pour accueillir la finale retour de la Copa Libertadores entre les rivaux argentins River Plate et Boca Juniors sur terrain neutre, après les incidents qui ont entraîné le report de la rencontre.



« Le Mineirao est à disposition de la Conmebol (…) pour la réalisation de la finale », a annoncé mardi le service de presse du stade dans un communiqué. Les présidents des deux clubs argentins étaient réunis mardi au siège de la Conmebol, à Asuncion, au Paraguay, pour tenter de trouver une nouvelle date et décider si la rencontre se jouera bien comme prévu au stade Monumental de Buenos Aires, enceinte de River Plate.

La finale retour, qui devait se jouer samedi, a été reportée jusqu’à nouvel ordre, après que le bus des joueurs de Boca Juniors eut été caillassé à l’approche de ce stade.



Aux moins deux joueurs du club, dont le capitaine Pablo Perez, ont été blessés par des éclats de verre. La passion et la rivalité sont telles entre River Plate et Boca Juniors, les clubs les plus titrés d’Argentine, que les rencontres sont régulièrement émaillées d’incidents.

Le match aller, qui s’est joué le 11 novembre à la Bombonera, le stade de Boca, s’était soldé par un match nul 2-2. La rencontre était prévue la veille, mais avait été reportée, cette fois en raison d’intempéries qui avaient rendu la pelouse impraticable. Le stade Mineirao, rénové spécialement pour le Mondial-2014, est célèbre dans le monde entier pour avoir accueilli la défaite historique sur le score de 7-1 subie par le Brésil face à l’Allemagne en demi-finale de « sa » Coupe du Monde.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here