PARTAGER

96 membres sur l’ensemble des 112 (85.7%) composant l’assemblée générale de la Fédération algérienne de football (FAF), se sont exprimés, via une consultation écrite, pour se prononcer sur l’avenir de l’exercice 2019-2020, suspendu depuis le 16 mars en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi soir l’instance fédérale sur son site officiel.

16 membres des membres de l’AG (14.3%), ne se sont pas exprimés, ajoute la même source, soulignant que 3 membres ont transmis une fiche non renseignée. Sur l’ensemble des 32 clubs composant les deux Ligues professionnelles, seules la JS Kabylie et l’ES Sétif ne se sont pas exprimées.




« Cette opération s’est déroulée dans de bonnes conditions et s’est clôturée à la date prévue. La FAF retient avec satisfaction que la sagesse, le sens des responsabilités et la préservation des intérêts de tout le football algérien ont prévalu », a noté l’instance fédérale dans un communiqué.

Suite au refus du MJS d’autoriser la FAF à organiser une assemblée générale extraordinaire (AGEx) pour se prononcer sur l’avenir de l’exercice 2019-2020, l’instance fédérale a fini par recourir à une consultation écrite de ses membres.




Le formulaire en question propose d’abord deux choix A et B : poursuite ou arrêt de la saison. Dans le cas où la seconde option est cochée, chaque membre aura à choisir entre B1, B2 et B3 qui équivalent à : saison blanche (résultats de la saison 2019-2020 annulés), désignation des lauréats, clubs qui accèdent et ceux qui rétrogradent et enfin désignation des lauréats, des clubs qui accèdent mais sans relégation.

Le Bureau fédéral, se réunira en session extraordinaire mercredi prochain, pour examiner les résultats de cette consultation «avant de se prononcer sur la suite à donner à ce dossier», conclut la FAF.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here