PARTAGER

Le torchon brûle entre la direction du MCA et son homologue d’El Merrikh du Soudan avant deux semaines du match des deux équipes dans le cadre des quarts de finale aller de la Coupe arabe, prévu pour le 31 janvier en cours au stade du 5-juillet à Alger.

A l’origine, le déplacement à Alger de l’attaquant soudanais Mohamed Abderrahmane Youcef, pour négocier avec la direction algéroise son transfert vers le Doyen en vue de la saison prochaine.



Ce comportement n’a pas été du goût de la direction de la formation soudanaise. Cette dernière, par le biais d’un membre de son conseil d’administration s’est insurgée contre la manière d’agir des Algérois.

Selon ce membre, dont les propos ont été rapportés par la presse locale, a estimé que le Doyen a commis un impair en invitant le capitaine d’équipe de l’une des deux équipes phares de la capitale du Soudan à négocier son éventuel transfert sans passer par la direction de son club.



Il a rappelé à ce propos que les lois de la FIFA sont claires à ce propos et permettent à tout joueur de signer dans un nouveau club qu’au cas où le contrat avec sa formation actuelle expire dans six mois.

Ce n’est pas le cas pour Mohamed Abderrahmane dont le bail avec El-Merrikh prendra fin en octobre prochain, a précisé le même responsable n’excluant pas l’éventualité de saisir la FIFA à ce propos.



Les choses pourraient bien prendre une autre tournure, surtout que certaines indiscrétions dans la maison mouloudéenne avancent que l’attaquant soudanais, qui s’était illustré lors du match aller du tour précédent de la Coupe arabe en marquant un triplé dans les bois du MCA, a signé un contrat préliminaire au profit du vieux club de la capitale pour d’une durée de quatre ans à partir de juin prochain.

Après cette signature, intervenue avant-hier soir, il a quitté Alger pour rentrer chez lui au Soudan. Les Soudanais vont-ils saisir la Fifa ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here