PARTAGER

Le sélectionneur de la RD Congo, Christian Nsengi-Biembe, s’est « réjoui » à l’idée d’affronter en amical, jeudi au stade Mustapha-Tchaker de Blida (20h45), une équipe aussi « prestigieuse » que l’Algérie.

« Je me réjouis de la concrétisation de ce match. Nous affrontons des équipes de plus en plus prestigieuses pour roder notre identité, notre style de jeu et que la crainte qu’inspirent nos joueurs sur les terrains des différentes League où ils évoluent, revienne à la maison », a écrit Christian Nsengi-Biembe sur sa page Facebook.

Le match de jeudi permettra au staff technique congolais, nouvellement installé, d’évaluer son équipe à travers l’évolution des joueurs sélectionnés pour la circonstance, en prévision des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations-2021 (CAN-2021) et de la Coupe du monde-2022 entre autres.

« Il est primordial, lorsque l’on récupère une équipe, d’en faire l’évaluation: pour le staff, pour les joueurs, pour les supporters… Affronter les meilleurs demande un bon état d’esprit connu des Léopards », a souligné le sélectionneur congolais, ajoutant que l’un de ses objectifs est de mettre sur pied un groupe toujours prêt pour le challenge.




« Et cela commencera par ce match amical qui sert à se roder, à installer l’équipe car le football change, le monde change ».

Pour Nsengi-Biembe, qui a remplacé Florent Ibenge après la CAN-2019, les « Léopards refusent de craindre la défaite, tant qu’elle n’est qu’une étape, un marchepied pour faire de nos jeunes un bon collectif, des soldats toujours prêts pour la nation ».

« Nous ne pouvons rester figés! Nous devons à la RDC de bousculer nos habitudes, de nous familiariser aux challenges pour devenir meilleurs, de travailler pour que le surnom de +Brésil de l’Afrique+ ne soit pas qu’une appellation », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here