Accueil LIGUE 1 NEWS Cherif Mellal, président de la JSK : « J’y suis, j’y reste »

Cherif Mellal, président de la JSK : « J’y suis, j’y reste »

0
PARTAGER
Cherif Mellal, président de la JSK :

Le président du Conseil d’administration (CA) de la JS Kabylie, Cherif Mellal a assuré lundi à Tizi-Ouzou, qu’il ne compte pas quitter son poste et encore moins rendre la direction du club à ses adversaires.

 » J’y suis, j’y reste » a t-il affirmé, lors d’un point de presse organisé en fin de journée au siège du club.

S’exprimant après le départ des membres d’un nouveau CA du club désigné lors d’une assemblée générale en mars dernier, qui se sont déplacés lundi au siège du club pour exiger son départ et la restitution du siège, Mellal a déclaré être  » toujours président du Conseil d’administration (CA) de la JSK ».



Il affirme  » n’avoir reçu notification officielle d’aucun document ni décision émanant de la justice m’obligeant à céder la direction du club ou son siège », indiquant que ses adversaires n’ont présentés qu’  » un registre de commerce d’une société domicilié à une autre adresse que celle du siège social du club « .

Un document obtenu  » de manière douteuse » dira-t-il et qui fait objet d’une déclaration d’opposition déposée en date du 7 septembre en cours, rappelant au passage, que  » plusieurs plaintes sont en cours devant la justice pour des faits similaires ».



Une autre plainte sera, par ailleurs, déposée demain mardi contre les personnes étrangères qui ont envahis les bureaux du club en compagnie de certains actionnaires et empêché le bon fonctionnement.  » Nous avons des vidéos qui montrent que ces personnes sont étrangères à la JSK et sont venues au siège dans un but d’intimidation et de provocation  » a-t-il indiqué.

Yazid Yarichène, désigné président d’un CA du club lors d’une assemblée générale en mars dernier et Djaffar Ait Mouloud, président du club sportif amateur (CSA), accompagnés de plusieurs partisans se sont présentés au siège du club pour en prendre possession et exiger le départ de la direction de Cherif Mellal qui leur a exigé  » une décision de justice ».



Après plusieurs heures à l’intérieur du siège, ils ont quitté les lieux en fin de journée pour  » ramener les documents demandés » ont-ils affirmé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici