PARTAGER

Le panthéon du football européen regorge de confrontations qui, à jamais, resteront gravées dans les mémoires des amoureux du ballon rond. Ce Liverpool – Barcelone mérite incontestablement d’en faire partie. Sévèrement battus à l’aller (3-0) et privés de deux de leurs plus fines gâchettes (Mohamed Salah et Roberto Firmino), les Reds sont parvenus à renverser les Blaugrana ce mardi (4-0) en demi-finale retour de la Ligue des Champions. Divock Origi et Georginio Wijnaldum ont chacun signé un doublé, propulsant ainsi le club de la Mersey vers une finale qui pouvait lui sembler inaccessible. Passé au travers de sa deuxième période, le Barça subit pour sa part une nouvelle désillusion en C1.




Un an après la “Romatada”, les joueurs d’Ernesto Valverde subissent une nouvelle déroute européenne. Pour les supporters des Reds en revanche, le répertoire des inimaginables retournements de situation vient de s’élargir, quatorze ans après l’inoubliable finale de C1 à Istanbul. Pour que l’histoire soit encore plus belle, il faudra soulever la Coupe aux grandes oreilles, le 1er juin prochain au Wanda Metropolitano de Madrid.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here