PARTAGER

Le taux d’avancement des travaux du centre technique régional (CTR) en construction à Tlemcen a atteint près de 70%, a-t-on appris de la FAF qui table sur la réception de cet ouvrage au début de l’année prochaine, soit quelques mois avant la fin du premier mandat de Kheïreddine Zetchi à la tête de la première instance footballistique algérienne.

Cette structure régionale qui se veut une copie miniature du CTN de Sidi-Moussa (qui s’étale sur 6,8 hectares) est en construction depuis près d’une année. Les travaux ont été lancés peu après l’adoption par les membres de l’AG de la FAF du projet de réalisation de quatre Académies de football au lieu et place du projet de l’hôtel haut standing que l’ex-président de la FAF, Raouraoua, voulait construire, et pour lequel il avait mobilisé une grosse somme d’argent.




Situé sur le plateau de Lalla Setti sur une surface concédée de 3 hectares, le CTR est composé de 5 terrains dont un aux normes de compétition, un gymnase, un bloc administratif, un centre médical, un bloc pédagogique et un pôle académie avec un hébergement de 27 chambres.

Il s’agit du premier projet, d’un ensemble de quatre centres régionaux, que le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, a promis de construire dès son investiture à la tête de cette instance en mars 2017. En attendant, et pour ne pas perdre de temps, la FAF a déjà lancé sa première Académie de football en août dernier du côté de Khemis-Meliana. Elle entend lancer une deuxième dès le mois de juillet prochain à Sidi Bel-Abbès où il sera question d’accueillir deux promotions composées chacune de 30 joueurs nés en 2006 et 2007.




Dans cette optique, le patron du football algérien a effectué, Il y a quelques semaines, une visite d’inspection au Centre technique régional (CTR) de Sidi Bel-Abbès pour s’enquérir de l’état des installations de cette infrastructure.

Réalisée pour le secteur de la jeunesse et des sports et inaugurée en 2013, cette infrastructure a été mise à la disposition de la FAF dans le cadre d’une convention d’une durée de cinq ans avec le ministère de la Jeunesse et des Sports pour installer une deuxième académie de formation, après celle de Khemis Miliana.




La FAF compte démarrer cette deuxième promo dès l’été prochain, d’autant que la DTN a procédé à une large prospection au niveau des neuf régions que compte la cartographie du football national. Mais avant cela, la FAF doit entamer plusieurs travaux d’agencement et de réhabilitation afin de mettre toutes les conditions nécessaires pour accueillir les jeunes footballeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here