PARTAGER

La sélection malienne, adversaire de l’Algérie en amical le 16 juin à Doha, pourrait être disqualifiée de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin – 19 juillet) par la Fédération internationale (Fifa), croit savoir dimanche la presse locale.

L’instance mondiale a informé le Premier ministre malien, Boubou Cissé et son ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, que la compétition pourrait avoir lieu sans les Aigles.

« Le message de la Fifa et de la CAF est clair. Si jamais l’Assemblée générale prévue pour le samedi 15 juin venait à être sabotée par certaines personnes, la Fifa prendra ses responsabilités.

Il y aura des sanctions contre le football malien notamment sa Fédération avec sa suspension des compétitions Fifa et même de la prochaine CAN prévue en Egypte », a indiqué Véron Mossengo-Omba, président de la Fédération malienne.




Une assemblée générale est prévue pour le samedi 15 juin conformément à une feuille de route dressée par la Fifa dans la résolution de la crise du football malien.

Cette AG devra permettre d’exécuter une sentence du Tribunal arbitral du sport (TAS) dans la crise, avant l’organisation de l’assemblée générale élective pour désigner un nouveau président à la tête de la Fédération.

Le Comité de normalisation n’a pas lancé le championnat contrairement à ce qui a été convenu dans la feuille de route de la Fifa.

A la CAN-2019, le Mali évoluera dans le groupe E en compagnie de la Tunisie, de l’Angola et de la Mauritanie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here