Accueil LES VERTS Besiktas : Rachid Ghezzal dans le flou pour son avenir

Besiktas : Rachid Ghezzal dans le flou pour son avenir

PARTAGER

L’international algérien, Rachid Ghezzal, n’a pas raté l’occasion de son retour en compétition pour le deuxième match de suite le week-end dernier, pour faire parler la poudre à nouveau.

L’ailier de charme algérien a réussi à planter un but et surtout porter à 14 le nombre de ses passes décisives pour s’approcher davantage du record en la matière dans le championnat turc détenu par le Hollandais Schneider, auteur de 15 offrandes.



Les prouesses de l’ancien lyonnais lui permettent de se réhabiliter après plusieurs saisons difficiles depuis qu’il a été cédé par l’O Lyon. Sous les couleurs de Besiktas, qu’il a rejoint en début d’exercice à titre de prêt de Leicester City, il est en train tout simplement de renaître.
Cela incite son club actuel, leader du championnat turc, à envisager le rachat de son contrat, étant donné que le joueur est encore lié à Leicester pour une autre saison. Seulement, Ghezzal affirme que les négociations n’ont pas encore commencé.

«A l’heure actuelle, je n’ai encore engagé aucune négociation concernant mon avenir. On verra bien d’ici la fin de saison. Cela dit, il faut savoir que mon destin n’est pas entre mes mains. Comme tout le monde le sait, je joue à Besiktats à titre de prêt, mais sans option d’achat. Je suis encore lié à Leicester City pour une autre saison», a-t-il confié à beIN Sport.



Auteur d’un excellent parcours en championnat avec Besiktas, Ghezzal voit ses ambitions grandir en vue de la suite du parcours. «Je veux gagner le doublé avec Besiktas. Nous avons les moyens d’atteindre cet objectif», a-t-il ajouté.

Décidément, le retour de Ghezzal en sélection nationale après trois années d’absence, lui a ouvert l’appétit. En effet, le mois dernier, Djamel Belmadi a offert une invitation en sélection algérienne à l’ailier de 27 ans, qui n’était pas de l’aventure glorieuse des Verts en Egypte en 2019. Ce qui était tout à fait normal puisque Ghezzal a enchaîné les galères depuis qu’il a quitté Lyon en 2017 pour Monaco. Et ensuite pour Leicester (2019).



L’international algérien ne s’impose pas dans le Rocher ou encore en Angleterre. Les Foxes le prêtent alors à la Fiorentina où l’Algérien ne brille que par intermittence. Direction donc Besiktas, l’été dernier, pour un nouveau prêt. Un choix payant jusque-là.

Dans une Superlig beaucoup moins fermée et tactique que par le passé (et certainement moins relevée), Ghezzal se régale. Et surtout, il partage son bonheur avec ses coéquipiers qu’il gave de caviar. En 23 matchs disputés en championnat, l’ancien Gone a déjà délivré 14 passes décisives, en plus de ses 3 buts marqués.



En Turquie, personne ne fait mieux. Et même en Europe, le Fennec dépasse les AS de la passe comme Harry Kane (13 passes) Kevin De Bruyne (11 passes), Bruno Fernandes (11 passes) et Lionel Messi (10 passes).

Dans les 10 championnats européens les plus côtés, 3 joueurs seulement ont déjà offert plus de buts à leurs coéquipiers que Rachid Ghezzal. Il s’agit de Raphael Holzhauser de Beershot (16 passes, Belgique), Thomas Muller du Bayern (16 passes, Bundesliga) et Thomas Henry de OH Leuven (15 passes, Belgique). Pas étonnant que Besiktas veuille le garder à Istanbul. Il faudra toutefois convaincre Leicester sur le prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici