PARTAGER

Réaction de l’entraîneur du Mouloudia d’Alger, Bernard Casoni à l’issue du match nul de son équipe face Difaâ Hassani d’El Jadida du Maroc (1-1), vendredi soir au stade du 5-Juillet 1962 pour le compte de la première journée du groupe B de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique.

«C’était un match difficile pour nous, surtout en première mi-temps durant laquelle nous avons commis beaucoup d’erreurs et échouant dans la conservation du ballon. En deuxième période avons corrigé les erreurs de la première mi-temps, en développant un meilleur jeu, mais l’expulsion de Mebarakou nous a compliqué la mission. Par la suite nous avons continué à jouer la carte offensive et sommes parvenus à égaliser arrachant le point du match nul avec un joueur en moins. Je ne pense pas que c’est un résultat négatif, mis à part le but encaissé sur une erreur individuelle, les attaquants de l’équipe adverse ne nous ont pas beaucoup inquiété. Je ne considère pas ce match nul comme un mauvais départ, nous jouons la phase de poule avec une formule de mini-championnat, nous gardons, donc, nos chances de qualification et nous aurons d’autres occasions de nous rattraper.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here