PARTAGER

Le Ballon d’or africain 2018 sera décerné mardi au cours d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de football (CAF) à Dakar (Sénégal). Trois joueurs se disputent le trophée tant convoité : L’Egyptien Mohamed Salah (Liverpool), le Sénégalais Sadio Mané (Liverpool), et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal).

Mohamed Salah (26 ans), détenteur du trophée, partira favori pour succéder à lui-même. Ses statistiques impressionnantes la saison dernière plaident en sa faveur : avec les Reds, Salah a inscrit 44 buts toutes compétitions confondues en 2017-2018 et terminé en tête du classement des buteurs du championnat d’Angleterre avec 32 réalisations.




Diminué pour la Coupe du monde 2018 en Russie, Salah n’était pas parvenu dans la foulée à éviter une élimination de la sélection égyptienne dès le premier tour.
Cette saison, il lui a d’ailleurs fallu un peu de temps pour retrouver ses sensations en club, mais il semble renouer avec son meilleur niveau, à l’image de ses 13 buts. Son coéquipier en club, le Sénégalais Sadio Mané, passe en tout cas pour son concurrent le plus sérieux. Il avait d’ailleurs déjà terminé en deuxième position en 2017, après une troisième place en 2016.

Mané, 26 ans, a lui aussi été déterminant sur le front de l’attaque de Liverpool lors la précédente campagne de Ligue des champions, comme en témoignent ses dix buts en C1 la saison dernière.




Quant au Gabonais d’Arsenal Pierre-Emerick Aubameyang, il pointe cette saison en tête du classement des buteurs de Premier League grâce à ses 14 réalisations. Mais le Ballon d’Or africain 2015 a dû digérer son transfert du Borussia Dortmund à Arsenal à l’hiver 2018 et les Gunners ont peiné en championnat en terminant à la 6e place, derrière le « Big Five » Manchester City, Manchester United, Tottenham, Liverpool et Chelsea.

D’autres prix seront également remis par la CAF mardi à Dakar, notamment celui du meilleur entraîneur de l’année 2018 que se disputeront le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé, celui du Maroc le Français Hervé Renard, et l’entraîneur de l’ES Tunis Moine Chaâbani.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here