Accueil LIGUE 2 NEWS ASM Oran : Le stage d’intersaison reporté, les nouvelles recrues non encore...

ASM Oran : Le stage d’intersaison reporté, les nouvelles recrues non encore qualifiées

0
PARTAGER
ASM Oran : Le stage d'intersaison reporté, les nouvelles recrues non encore qualifiées

Le nouvel entraineur de l’ASM Oran, Abdellatif Bouazza, devra encore patienter pour regrouper ses joueurs dans un stage bloqué en raison de l’impossibilité de le faire avant le coup d’envoi du championnat de Ligue 2, a-t-on appris mercredi de la direction de club.

Accusant déjà un retard dans le lancement des préparatifs d’intersaison, le coach de l’ASMO, qui a succédé à Salem Laoufi il y a près de deux semaines, voit ainsi sa situation se compliquer davantage, estime-t-on dans l’entourage de la formation de M’dina J’dida.

Cela n’a néanmoins pas empêché l’ex-driver du club voisin, le MC Oran, à faire suer ses protégés dans l’optique de rattraper le retard constaté dans la préparation. Deux séances d’entrainement sont ainsi programmées quotidiennement, en attendant de baisser la charge du travail à l’approche du coup d’envoi de la compétition du deuxième palier, prévu le 26 octobre en cours.




Dans la foulée, les Vert et Blanc ont pu disputer, jusque-là, deux rencontres amicales contre respectivement le CC Sig (1-1) et SCM Oran (2-1). Une troisième est au menu des Vert et Blanc contre l’ES Mostaganem jeudi.

Il s’agit là de la dernière répétition générale des protégés de l’entraineur Bouazza avant leur entrée en lice en championnat par la réception de l’USM El Harrach, mardi prochain dans le cadre de la première journée.

A ce propos, tout indique, selon la même source, que l’ASMO évoluera dans cette partie avec les joueurs restants de l’effectif des seniors de la saison passée, en plus des éléments de la réserve. Le club oranais n’a toujours pas réussi à qualifier ses nouvelles recrues au nombre de sept, à cause de la crise financière dans laquelle il est plongé.




La direction de l’ASMO est tenue de s’acquitter de la somme de 31 millions de dinars, représentant les dettes d’anciens joueurs ayant saisi la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), valant au club l’interdiction de recrutement, rappelle-t-on.

Tous les espoirs des dirigeants de l’ASMO sont placés sur la direction locale de la jeunesse et des sports qui a prévu de leur octroyer une subvention dans les prochaines semaines, tout en s’engageant aussi de prendre en charge le stage d’intersaison de l’équipe, qui devrait être décalé à la première trêve du championnat, a-t-on souligné de même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici