PARTAGER

Le directeur technique des catégories jeunes de l’ASM Oran, Mahieddine Bekhat, a indiqué, jeudi, que son club préparait le lancement de son académie de football dont le dossier a été validé par la Fédération internationale (FIFA), dans le cadre de son programme de développement des jeunes talents.

« Le fait de faire partie des 13 clubs algériens dont les dossiers ont été retenus par la FIFA nous honore au plus haut point. J’estime qu’il s’agit d’une juste récompense pour notre club qui a des traditions reconnues dans la formation », a déclaré Bekhat à l’APS.




A l’ASMO, le seul club de la Ligue 2 à avoir bénéficié de cette « distinction », et en dépit des problèmes financiers énormes dans lesquels il se débat et qui lui valent durant chaque intersaison le départ de plusieurs de ses pépites, on table énormément sur le nouveau projet qui a été confié au technicien Karim Amara.

Ce dernier n’est autre que le fils du feu Saïd, l’ancienne figure légendaire de l’équipe du Front de libération nationale (FLN), décédé il y a quelques jours. Les responsables de l’académie de l’ASMO ont déjà tout préparé concernant l’outil de travail, ainsi que l’hébergement des jeunes talents.




En effet, et selon le même interlocuteur, les deux stades Habib-Bouakeul et Miloud-Hadefi seront mis à la disposition de l’académie oranaise, alors que la nouvelle auberge de jeunes, située à l’intérieur même du deuxième stade pré-cité, sera le lieu d’hébergement des jeunes qui seront choisis pour faire partie de la nouvelle école.

Evoquant la composante de l’académie, le directeur technique des jeunes de la formation de « M’dina J’dida » a notamment informé du lancement, « une fois les infrastructures sportives rouvertes, d’opérations de prospection », poursuivant que les meilleurs joueurs de l’ASMO des moins de 15 et 17 ans « seront également intégrés au sein de la future académie du club ».




La FIFA a retenu, il y a quelques semaines, 13 académies (clubs, écoles, centres de formation) algériennes pour le développement des jeunes talents, rappelle-t-on. Les 13 académies ont été choisies après examen par l’instance footballistique mondiale de plusieurs dossiers fournis par les clubs des Ligues 1 et 2, via la Fédérations algérienne de football (FAF).




Ces clubs ont subi ensuite une enquête effectuée par Double Pass, avait annoncé la FAF. L’entreprise belge, qui a déjà effectué 2300 analyses à travers le monde, possède une grande expérience à même d’aider les clubs algériens à améliorer leur programme de développement des jeunes talents.

« Désormais, Double Pass va se mettre en relation avec les académies retenues et informera la DTN/FAF en temps utile sur l’état d’avancement de ce projet », avait précisé la FAF dans un communiqué.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here