Accueil LES VERTS Il animera une conférence de presse demain : Les yeux braqués sur...

Il animera une conférence de presse demain : Les yeux braqués sur Belmadi

0
PARTAGER
Il animera une conférence de presse demain : Les yeux braqués sur Belmadi

Jamais une conférence de presse de l’entraîneur national, Djamel Belmadi, n’a été attendue aussi impatiemment comme c’est le cas pour celle qu’il animera demain, soit la veille du match Algérie- Niger à Blida, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde de 2022 au Qatar.

Et pour cause, ils sont très nombreux les supporters des Verts à vouloir connaître les réponses sur les questions qui font l’actualité de l’EN. Évidemment, la question qui taraude les esprits de tout le monde a trait à la mise à l’écart d’Andy Delort qui est en super forme depuis plusieurs semaines.

En recalant ce joueur, l’entraineur national, pourtant adulé par tout un peuple, a essuyé les premières critiques depuis qu’il a été nommé à la tête de la barre technique des Verts en août 2018.




Qu’est-ce qu’il a poussé Belmadi à se passer des services d’un attaquant qui est au sommet de son art et qui évolue de surcroît à un niveau élevé (L1 française) ? c’est la question que tout le monde se pose depuis samedi, c’est-à-dire depuis la publication de la liste des joueurs concernés par la double confrontation contre le Niger.

Cette question est devenue même pertinente quand on a constaté que ladite liste comporte des joueurs souffrant actuellement de blessures les ayant empêché de prendre part aux dernières rencontres de leurs clubs respectifs, à l’image de Slimani qui évolue dans le même poste que Delort.

Pour les proches de Belmadi, sa décision relative au néo-attaquant niçois n’a pas été prise sur un coup de tête, il y a une raison quelque part qui a poussé le coach national à laisser le concerné sur le carreau.




La vérité sur cette mise à l’écart sera élucidée demain quand Belmadi s’exprimera devant la presse. Entre-temps, les spéculations continuent sur les réseaux sociaux, on a même évoqué un post publié le 3 septembre à partir de Sidi Moussa au lendemain du match Algérie- Djibouti (8/0) par Andy Delort sur son compte Instagram officiel qui aurait déplu au coach national.

Ce dernier, laisse-t-on entendre, aurait aimé que son joueur reste concentré sur le match qui était prévu quelques jours après (Burkina Faso-Algérie à Marrakech 1/1) au lieu de chercher à faire le buzz à travers ses publications sur les réseaux sociaux.

L’autre sujet brûlant qui anime les discussions des ‘’fous’’ des Verts est la convocation de trois éléments qui ne jouent pas avec leurs clubs respectifs en raison de blessures.




Que ce soit Ramy Bensebaïni qui n’a pas joué le moindre match depuis la confrontation avec le Burkina Faso, Islam Slimani et Djamel Benlamri qui ont été victimes de blessures musculaires la semaine dernière.

Ce trio était initialement annoncé forfait mais contre toute attente leurs noms figuraient dans la liste. Évidemment, Djamel Belmadi devra donner les arguments qui l’ont poussé à retenir les trois joueurs.

En tout cas, la conférence de presse est attendue avec impatience par les Algériens qui apprécient, faut-il le souligner, le franc-parler de l’entraîneur national qui n’a pas froid aux yeux pour s’exprimer sur tout ce qui touche à sa sélection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici