PARTAGER

Absente du CHAN depuis sa première participation dans cette compétition en 2011, la sélection nationale des joueurs locaux tentera de relever le défi en se qualifiant pour la prochaine édition en 2020.

Seulement, la mission ne sera guère facile d’autant que le tirage au sort n’a pas du tout été clément avec les Algériens qui ont hérité du détenteur du précédent CHAN, en l’occurrence le Maroc dont le pays avait organisé la compétition en 2018.

Les Marocains se présenteront ainsi en confiance, surtout après leurs deux victoires face au Burkina Faso et au Niger lors de la récente trêve internationale.




Leur entraîneur Hassen Ammouta a eu l’opportunité de faire travailler son équipe qui viendra à Blida ce soir, pour gagner.

Privé du meilleur buteur du CHAN 2018, Ayoub El Kaâbi suite à une blessure musculaire contractée contre les Étalons locaux, l’ancien coach du Wydad de Casablanca pourra compter sur le retour de Badr Benoun, le capitaine emblématique du sacre de 2018.

Le défenseur du Raja Casablanca s’est remis plus vite que prévu de sa contraction à la cuisse et a même été titularisé avec son club contre le Nasr de Libye.

Ammouta aura donc un effectif riche et fera face à une équipe qui ne semble pas effrayer les voisins, il faut dire qu’avec seulement un stage de trois jours dans les jambes en plus de ce stage actuel, le sélectionneur des Verts, le Français Batelli n’a pas la préparation escomptée pour faire face au solide voisin, il pourra toutefois compter sur une attaque qui affiche un beau visage.




En effet, un petit coup d’œil dans la liste des 24 convoqués nous permet de constater la présence de quelques talents qui pourraient faire sensation, on parle, notamment des deux hommes en forme Benchaâ, côté usmiste et Hamroune de la JSK, et si on leur rajoutait la force de pénétration d’un Belkacemi, on peut dire que Batelli a de quoi faire douter et paniquer une équipe marocaine un peu trop sûre d’elle si l’on croit les écrits de la presse locale.

Ammouta quant à lui préfère rester prudent, il a déclaré récemment que son staff ignore le style et le plan de jeu des Verts étant donné que l’adversaire se prépare dans la plus grande discrétion, en plus, il n’a pas eu l’opportunité de visionner la vidéo de l’un de ses matchs amicaux ou officiels.




En tout cas la liste composée par le staff de Batellin qui n’est autre que le staff de Belmadi, le sélectionneur de l’équipe nationale première, nous permet de constater la présence de joueurs d’expérience à l’image de Benayada, Addadi, Sayoud ou encore le dernier venu Koudri.

Batelli pourrait se baser sur eux pour compenser ce retard inquiétant dans la préparation, et traduit par ce seul match amical joué jusque-là, soit celui disputé au CTN contre les U23, il y a quelques semaines.

En effet, cette équipe n’a aucun match international dans les jambes, il faudra puiser dans les ressources du groupe choisi et l’efficacité des attaquants cités pour forcer le destin et permettre à l’EN d’aller le 18 octobre prochain au Maroc pour rentrer avec le valeureux billet qualificatif au prochain CHAN.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here