Accueil LES VERTS Algérie-Burkina Faso : «La pelouse du stade Tchaker sera prête»

Algérie-Burkina Faso : «La pelouse du stade Tchaker sera prête»

0
PARTAGER
Algérie-Burkina Faso : «La pelouse du stade Tchaker sera prête»

Le directeur de l’entreprise « Natural Grass », chargée des travaux de réaménagement de la pelouse du stade Chahid Mustapha-Tchaker de Blida, a rassuré mercredi que le terrain sera « praticable et jouable », en vue du match Algérie-Burkina Faso, le 14 novembre dans le cadre de la 6e et dernière journée (Gr.A) des éliminatoires du Mondial-2022 au Qatar.

« Après la réception des semences dimanche soir, initialement réservées au nouveau stade d’Oran, nous avons aussitôt entamé les travaux de semis, achevés lundi à 1h00 du matin.

Le wali de Blida nous a remis une autorisation exceptionnelle pour déplacer en urgence les engrais d’Oran à Blida. On a mis les traitements adéquats pour le stade, l’opération s’est bien déroulée. Maintenant, on attend la germination, qui doit se faire dans 6 à 7 jours.



Ces opérations mécaniques ont pour objectif de densifier le terrain. Les conditions sont clémentes, la pelouse sera praticable et jouable le jour du match inchallah, on fera tout pour être au rendez-vous », a indiqué à l’APS, Farid Boussaâd, le premier responsable de cette entreprise.

L’état de la pelouse a irrité au plus haut point le sélectionneur national, Djamel Belmadi, et ses joueurs qui étaient montés au créneau pour déplorer l’état du terrain de la « citadelle » des « Verts » après leurs deux derniers matchs dans ce même stade contre Djibouti (8-0) et le Niger (6-1).

« La Fédération algérienne (FAF) nous a officiellement saisi, deux jours après notre rencontre avec le Wali de Blida.

L’instance fédérale nous a rassuré quant à son choix. Je tiens à préciser que nous sommes une société de droit national, nous avons des partenaires étrangers, qui sont des leaders mondiaux de construction des terrains de football, ils sont associés avec nous à hauteur de 49%. L’opération qui est en train de se faire actuellement au stade de Blida est 100% algérienne », a-t-il ajouté.



Avant d’enchaîner : « Il y a des conditions qui peuvent entrer en considération, notamment d’ordre climatiques. Si tout se passe bien, il n y a pas de raison pour que la pelouse ne retrouvera pas toute sa splendeur le jour J. Nous avons répondu à l’appel urgent des autorités et de la FAF, nous sommes fiers. Nous travaillons 7 / 7 jours pour réaménager la pelouse », a assuré le directeur de l’entreprise « Natural Grass », en charge également de la réalisation des pelouses des terrains de football et d’athlétisme du complexe sportif d’Oran.

Enfin, Farid Bousaâd a appelé les parties prenantes à s’asseoir autour d’une table, pour essayer de trouver une solution définitive au problèmes des pelouses en Algérie.



« Nous devons tous nous réunir autour d’une table : FAF, ministère de l’agriculture, ministère du commerce, et l’ensemble des acteurs, pour leur exposer les problèmes que nous rencontrons. La bureaucratie reste notre ennemi N.1, nous devons y remédier pour que chacun puisse aider à son niveau, d’autant que tout le monde milite pour le même but », a-t-il conclu.

Pour rappel, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a décidé de confier à la FAF la gestion de la pelouse du stade Mustapha-Tchaker après les carences constatées au niveau de la pelouse de cette infrastructure, causant préjudice à l’équipe nationale où elle y évolue depuis 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici