PARTAGER

Après s’être contenté de seulement deux réalisations lors de la précédente CAN, alors qu’il était pressenti pour y faire parler la poudre, l’international algérien Baghdad Bounedjah n’a toujours pas enclenché son compteur but au sein de son club qatari Al Sadd pour le compte de la nouvelle saison.

La guigne poursuit encore le natif d’Oran qui s’est contenté d’une passe décisive lors de la précieuse victoire de son équipe qualifiée pour les quart de finale de la Ligue des Champions d’Asie mardi soir, après avoir battu son rival Al-Duhail (3-1) dans un derby qatari. L’international algérien qui a disputé 90 minutes et a été auteur d’une passe décisive, a vu deux de ses balles se heurter au montant de la cage adverse.




Al-Sadd a ouvert le score à la 20e minute sur une passe de Bounedjah. Bien lancé en attaque, l’Algérien sert Akram Afif qui ouvre la marque de près. Quelques minutes plus tard, Bounedjah était tout proche de marquer le deuxième but, mais son tir a fini sur le poteau.

En deuxième mi-temps, Bounedjah a de nouveau trouvé le poteau, cette fois sur une belle frappe croisée. Malgré la réduction de score des visiteurs, Al-Sadd a tué le match a la 90e minute avec le troisième but de la rencontre pour se qualifier au prochain tour de la compétition.




En quart de finale, Al-Sadd, qui avait accroché son adversaire 1-1 lors de la première manche, va affronter le club saoudien d’Al-Nassr. Le match aller aura lieu le 26 août, alors que le match retour sera disputé à la mi-septembre, après la trêve international.

En poursuivant l’aventure dans cette prestigieuse compétition d’Asie, Bounedjah n’aura désormais aucune chance pour atterrir en Europe comme il le souhaitait après la CAN. On voit mal d’ailleurs son club le laisser partir au cours de ce mercato estival.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here