PARTAGER

Dans la foulée de la pandémie de coronavirus qui frappe de plein fouet plus de 200 pays dans le monde, l’international algérien Youcef Belaïli se trouve au centre d’une polémique
en Arabie saoudite où il porte les couleurs de la formation du Ahly Djeddah depuis
le début de cet exercice.

En effet, la presse locale a annoncé jeudi que l’enfant d’Oran a officiellement réclamé la résiliation de son contrat avec son club. Motif évoqué : la direction d’Al Ahly n’aurait pas honoré ses engagements financiers envers son joueur.




Cette information a suscité la polémique dans les milieux du club saoudien. Ils sont nombreux d’ailleurs les supporters de cette formation qui n’ont pas caché leur mécontentement quant à l’attitude du milieu offensif algérien. Certains, via des commentaires sur les comptes officiels de leur club sur les réseaux sociaux, ont carrément exigé le renvoi de Belaili.

Ils estiment d’ailleurs que ce dernier n’a pas été à la hauteur des espérances placées en lui, rappelant au passage que la direction d’Al Ahly a dû débourser des sommes colossales pour s’offrir sa lettre de libération de son ex-club employeur, en l’occurrence, l’ES Tunis.




Ce n’est pas tout, puisque les fans saoudiens sont pratiquement unanimes à qualifier cette transaction de « flop » de la saison, non sans souligner que Belaili a passé la plus grande partie du temps de la saison à soigner ses blessures à répétition.

En tout cas, selon nos informations, l’ancien joueur de l’USMA espère régler son problème à l’amiable avec son club, faute de quoi, il n’hésiterait pas à recourir à la Fifa pour qu’il soit rétabli dans ses droits.




En attendant, dans l’entourage du joueur l’on commence déjà à spéculer sur sa prochaine destination. Convoité lors de l’intersaison par des clubs européens, notamment en France où sa cote a grimpé après l’excellente CAN qu’il a réalisée avec la sélection algérienne l’été passé au Caire, il est à écarter de le voir revivre une deuxième expérience du côté du vieux continent, surtout au vu de la crise financière qui se profile à l’horizon des formations européennes. Il devrait ainsi atterrir dans un autre club des pays du Golfe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here