PARTAGER

Le NA Husseïn-Dey, représentant algérien en Coupe de la Confédération africaine, se rendra en Tunisie pour croiser le fer avec les Libyens du Ahly Benghazi vendredi (17h00) au stade Mustapha Ben Jannet, Monastir, en match comptant pour les 16es de finale (bis) de l’épreuve dans une mission difficile mais pas impossible.




Miraculeusement qualifiés grâce à un but marqué dans le temps additionnel face aux Zambiens de Green Eagles, les «Sang et Or» seront appelés à bien négocier cette première manche, histoire de préserver leurs chances en vue du match retour prévue le 19 janvier au stade olympique du 5-Juillet (17h45).

«Le fait que le match se jouera en Tunisie reste un avantage pour nous. Aucune pression ne sera exercée. Nous allons nous donner à 200% pour nous imposer et offrir la victoire à nos supporters.

Le Ahly Benghazi reste une bonne équipe, habituée aux compétitions continentales. Le coach va nous donner des consignes que nous devons appliquer à la lettre pour espérer revenir avec un résultat positif», a indiqué le portier du Nasria, Kheïreddine Boussouf.




En vue de cette rencontre, l’entraîneur du NAHD, Mohamed Lacet, pourra disposer de l’ensemble de son effectif, à l’exception de l’attaquant Abderrahmane Yousfi, non qualifié pour cette compétition.

Le Ahli Benghazi a été reversé en Coupe de la Confédération suite à son élimination en 16es de finale de la Ligue des champions par les Sud-africains de Mamelodi Sundowns. L’équipe libyenne reste sur une victoire décrochée dimanche dans le derby face à son voisin Al-Nasr (1-0).




Un succès qui permet à la formation de Benghazi de monter à la 2e place au classement du championnat avec 7 points, au terme de la 3e journée (Gr. 2).
Cette rencontre a été confiée à un trio arbitral kényan conduit par Peter Waweru, assisté de ses deux compatriotes Gilbert Cheruiyot et Tony Kidiya.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here