PARTAGER

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé lundi sa décision d’octroyer la victoire (3-0) au MC Alger face à l’US Biskra, dont le match a été interrompu à la 65e minute de jeu pour «jet de projectiles sur le terrain entrainant des dommages physiques à l’arbitre».

Outre cette sanction, l’US Biskra s’est vu infliger deux matchs à huis clos, plus une amende de 250,000 dinars, précise la même source. Le club sera également privé de la quote-part due au titre de droits de télévision pour le match en question.

De son côté, le MCA a écopé d’une amende de 100,000 dinars pour «échange de jet de projectiles dans les tribunes des deux galeries sans dommage physique et utilisation de fumigène».

Cette rencontre, disputée le mercredi 30 octobre dernier, entrant dans le cadre de la 9e journée du championnat de Ligue 1 n’est pas allée à son terme. L’arbitre Ahmed Bouzerar a arrêté la partie à la 64e minute après avoir été touché par un projectile.




Après cette décision, le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en tête du classement avec 20 points chacun, en attendant le choc mettant aux prises les deux clubs algérois, à l’occasion de la 12e journée de la compétition.

Par ailleurs, l’entraineur français du CABB Arreridj Franck Dumas a écopé de deux matchs de suspension pour «critique publique envers officiel». Les joueurs Akram Djahnit (ES Sétif) et Adel Djerrar (CR Belouizdad) ont écopé chacun de trois matchs de suspension, dont un avec sursis, et 30,000 dinars d’amende pour voie de faits.

L’ancien chargé de communication de l’USM Alger Amine Tirmane, démissionnaire, s’est vu infliger six mois de suspension, dont trois mois avec sursis de toute fonction officielle, plus 200,000 dinars d’amende pour violation de l’obligation de réserve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here