PARTAGER

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar a défendu vendredi la décision de son instance de programmer le derby de la capitale MC Alger – USM Alger en pleine date Fifa, estimant que la demande de report formulée par l’USMA est infondée.

« La loi est au-dessus de tous et ne fait aucune exception. Pourquoi personne n’avait évoqué ce sujet la saison dernière alors que toute une journée de championnat avait été programmée en pleine date Fifa ? Le Bureau fédéral de la FAF a accepté notre demande de programmer des matchs de mise à jour en date Fifa. Je salue la décision de la FAF, d’autant qu’il y’a 10 matchs en retard qu’il fallait programmer. Tout le monde était au courant de cette décision», a affirmé Medouar sur les ondes de la radio nationale.

Fixé au samedi 12 octobre, le derby algérois, comptant pour la mise à jour de la 4e journée de la compétition, ne s’est pas joué en raison du forfait de l’USMA qui ne s’est pas déplacée au stade du 5-juillet. La direction de l’USMA a saisi auparavant la LFP pour le report de cette rencontre.




Le club a justifié sa demande de report par le fait que ce derby soit programmé en pleine date FIFA, se basant dans sa requête sur l’article 29 des règlements généraux de la compétition de la Ligue 1, saison 2019-2020. L’USMA a également déploré l’absence de six joueurs internationaux, retenus actuellement dans différentes sélections nationales, dont cinq qui se trouvent actuellement avec l’équipe nationale militaire.

Deux jours plus tard, la commission de discipline de la LFP a rendu son verdict: match perdu par pénalité pour l’USMA (3-0) et défalcation de trois points. «Je tiens à préciser que les joueurs retenus en sélection militaire sont des contractuels, je remercie l’équipe nationale militaire qui est en train de mettre ses joueurs à la disposition des clubs et non pas le contraire, y’en a même d’entre eux qui sont des soldats.

L’USMA a justifié la présence de 5 de ses joueurs en sélection militaire pour demander le report, mais ils ne sont pas tous des titulaires à part entière, les statistiques sont là pour le confirmer». En réaction à ces sanctions, l’USMA a décidé d’introduire un recours auprès des instances compétentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here