Accueil AFRIQUE Affaire des joueurs gabonais bloqués à l’aéroport de Banjul : La CAF...

Affaire des joueurs gabonais bloqués à l’aéroport de Banjul : La CAF sanctionne la Fédération gambienne

PARTAGER

La Confédération africaine de football a infligé à la fédération gambienne une amende de 100 000 Dollars américains dont 50 000 avec sursis suite au bloquage de la sélection gabonaise à l’aéroport de Banjul pendant toute la nuit, quelques heures avant son match comptant pour la 4e journée des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2021 en novembre dernier, a annoncé mardi soir la CAF.

«Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé d’infliger à la fédération gambienne une amende de 100 000 USD (Cent Mille Dollars Américains) dont 50 000 USD (Cinquante Mille Dollars Américains) avec sursis à condition que la fédération gambienne ne soit pas reconnue coupable d’une infraction similaire au cours des vingt-quatre (24) prochains mois» indiqué la CAF dans un communiqué publié sur son site officiel A leur arrivée en Gambie, les joueurs de l’équipe nationale gabonaise sont restés bloqués à l’aéroport pendant plus de cinq heures.




Toute la délégation de l’équipe gabonaise y a passé la nuit, dormant sur le sol de l’aéroport. Selon le Jury Disciplinaire de la CAF, la fédération gambienne n’a pas respecté les valeurs de loyauté, d’intégrité sportives et les règles du Fairplay concernant l’accueil de la délégation gabonaise.

D’autre part, le Jury disciplinaire de la CAF a décidé d’imposer une amende de 10 000 USD (Dix Mille Dollars Américains) pour manquement aux valeurs sportives et d’intégrité à la Fédération gabonaise de football pour le comportement regrettable de son joueur Pierre Emerick Emiliano François Aubameyang qui a publiquement diffusé sur les réseaux sociaux des contenus «offensants et dégradants, portant atteinte à l’honneur et à l’image de la Confédération africaine de football», estime la même source. Ces décisions peuvent être attaquées devant le Jury d’Appel de la CAF conformément aux dispositions du Code Disciplinaire de la CAF .

Celui qui entend interjeter appel doit annoncer son intention par écrit dans un délai de trois (3) jours à compter de la communication de la décision, explique l’instance.