PARTAGER

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, s’est dit vendredi « persuadé » que le boycott de la 20e journée du championnat de Ligue 2, prévue samedi, et décidé par la majorité des clubs de cette division sera levé.

« Je suis persuadé que les présidents des clubs vont faire preuve de sagesse et revenir à la raison, en disputant cette 20e journée à sa date initiale. Les dirigeants de ces équipes privilégient avant tout l’intérêt de leurs clubs », a indiqué le premier responsable de l’instance dirigeante de la compétition sur les ondes de la radio nationale.




Réunis mercredi à Alger, 14 clubs sur les 16 de la Ligue 2, soutenus par 7 clubs de Ligue 1, ont décidé de boycotter la 20e journée, en raison de la crise financière que traverse la majorité des équipes depuis le début de la saison.

En guise de réaction à cette action, la LFP et le Bureau fédéral de la fédération algérienne de football (FAF), ont rejeté l’idée de reporter cette 20e journée, refusant de cautionner la démarche entreprise par les pensionnaires de Ligue 2. « Si les clubs persistent à boycotter la journée de samedi, le règlement pour ce cas de figure sera appliqué à la lettre », a ajouté Medouar.




En cas de forfait, les clubs seront sanctionnés d’une défaite sur tapis vert et défalcation de trois points. Pour prouver leur bonne foi de boycotter la journée de samedi, les présidents et représentants de clubs de Ligue 2 ont remis leurs licences à Mourad Lahlou (NA Husseïn-Dey).

« La Ligue a envoyé des documents comportant la photo du joueur, son nom et prénom pour faire office de licence le jour du match, c’est un document officiel qui remplace les licences originales qui sont en possession de Lahlou, dont je ne comprends pas la position », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here