PARTAGER

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, a insisté vendredi sur la nécessité d’apurer les matchs en retard de la Ligue 1, pour pouvoir entamer la phase retour de la compétition.

«Au total il y a huit matchs en retard à disputer, nous avons des difficultés avec les rencontres notamment de Paradou AC (quatre matchs) et l’USM Alger (trois matchs). La 16e journée, marquant le début de la phase retour, sera programmée une fois l’ensemble des matchs en retard apuré», a-t-il indiqué sur les ondes de la Radio national.

Le Paradou AC et l’USM Alger, en compagnie de la JS Kabylie sont engagés dans les compétitions africaines interclubs. Le PAC, lanterne rouge du championnat reste en lice en Coupe de la Confédération, alors que l’USMA et la JSK disputent la Ligue des champions.




La 15e et dernière journée de la première partie de la saison se jouera samedi, et sera marquée par le choc entre le CS Constantine et le MC Alger, alors que le leader le CR Belouizdad accueillera le MC Oran.

Par ailleurs, le premier responsable de la LFP a évoqué les grands contours du nouveau cahier des charges du professionnalisme, qui verra notamment l’instauration, à partir de la saison 2020-2021 d’une Ligue professionnelle à 18 clubs.

«Il y a certaines conditions, dont les clubs devront se soumettre. Je parle de la domiciliation et de la nécessité pour chaque équipe de se doter d’un stade fixe pour accueillir ses adversaires. Si les réglements seront appliqués à la lettre, certains clubs seront rétrogradés en division 2 amateur», a-t-il averti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here