Accueil LES VERTS À quelques jours de la clôture du mercato hivernal : Belaïli n’a...

À quelques jours de la clôture du mercato hivernal : Belaïli n’a pas encore trouvé un nouveau point de chute

0
PARTAGER

L’international algérien, Youcef Belaili, a rejeté une nouvelle offre d’un club de Ligue 1 française, alors qu’il ne reste qu’une semaine avant la fermeture du marché des transferts d’hiver en Europe.

Le fait que le natif d’Oran soit toujours sans club depuis la résiliation de son contrat avec le Qatar SC le mois dernier, ne l’a pas pour autant incité à accepter cette nouvelle offre, lui qui a ne cesse de réitérer que son ambition majeur est de jouer dans le vieux continent.

Il faut dire que Belaili, à l’image de ses coéquipiers en sélection nationale, a réalisé une performance décevante avec les Verts dans la Coupe d’Afrique des Nations qui se poursuit au Cameroun, après avoir été éliminé dès le premier tour du tournoi.




Un véritable gâchis pour le joueur qui avait tablé justement sur cette messe footballistique continentale pour faire augmenter sa côte et taper dans les yeux des recruteurs, pour qu’il puisse se mettre dans une position de force à l’occasion de l’actuel mercato.

Des sources concordantes ont indiqué que le père de Youcef Belaïli, qui est en même temps son agent, a rejeté une offre du club français de Bordeaux, au motif que ce dernier peine à rester en Ligue 1 française.

Cette situation n’arrange pas beaucoup l’ailier gauche algérien, qui cherche une meilleure offre, aussi bien sur le plan financier que sportif, étant donné qu’il ne veut pas risquer de signer pour une équipe qui pourrait se retrouver en deuxième division la saison prochaine.




En fait, l’ancien joueur de l’USMA et du MCO a également décliné une offre d’un autre club français qui lutte pour son maintien parmi l’élite, en l’occurrence, l’AS Saint-Etienne pour les mêmes raisons également.

Par ailleurs, d’autres sources bien informées et au fait du dossier de Belaïli ont révélé que ce dernier a tranché sur sa prochaine destination d’une manière quasi finale, sans dévoiler l’identité du club pour lequel il jouera, se contentant de souligner que son avenir sera européen.




Cela conforte les propos de l’entraineur national, Djamel Belmadi, qui avait déclaré lors de sa dernière sortie médiatique peu avant qu’il quitte Douala pour rentrer en Algérie à l’issue de la mésaventure algérienne dans la CAN, que Belaili ne devrait pas tarder à s’engager avec un nouveau club.

En tout cas, l’enfant d’El Bahia doit faire vite pour espérer faire partie du groupe qui défiera en mars prochain le Cameroun à l’occasion de la double confrontation comptant pour les barrages qualificatifs pour le prochain Mondial. En attendant, Belaili continue de tenir tout le monde en haleine à l’approche de la fin du mercato européen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici