Accueil LES VERTS Il a écopé de son premier carton avec les Verts : Mahrez...

Il a écopé de son premier carton avec les Verts : Mahrez devient septième meilleur buteur de l’EN

0
PARTAGER

Le capitaine des Verts, Riyad Mahrez, a vécu deux événements lors de la rencontre amicale face au Mali. Il a porté à 20 son total-buts en équipe nationale et a écopé de son premier carton sous les couleurs des Verts avec lesquels il comptabilise 62 matchs depuis 2014, l’année de sa première sélection.

Mahrez a encore une fois porté les Fennecs qui malgré une mauvaise prestation notamment en première mi-temps, ils ont réussi à l’emporter et égaler par là même le record d’invincibilité africain que détient la Côte d’Ivoire avec 26 matchs sans la moindre défaite.

C’est dire que le seul but de la rencontre face au Mali a été déterminant dans cette prouesse, et c’est ce qui retient le plus le joueur de Manchester City, comme il l’a dit lui-même lors de la conférence de presse d’après rencontre.




«C’était un match compliqué face à une équipe du Mali pas facile à jouer. On a eu du mal en première période, mais comme on est passés à deux attaquants de pointe en seconde période, nous étions un peu mieux.

Après, il y a des matchs comme ça, on ne doit pas forcément toujours bien jouer et gagner à chaque fois 4-1 ou 4-0. Même si on est champions d’Afrique, ce genre de rencontre nous montre qu’il ne faut pas se reposer sur nos acquis, on peut tomber sur des équipes capables de nous battre. L’essentiel, c’est qu’à la fin, on gagne ce match. C’est ce que je retiens le plus », a analysé le capitaine des Verts.

Il s’est dit, en outre, content d’avoir atteint le cap des 20 buts en sélection, une moisson qui lui permet de devenir le septième meilleur buteur de l’histoire des Verts devançant son coéquipier Bounedjah. Une source de motivation supplémentaire en plus bien sûr du record africain d’invincibilité égalé par son équipe à travers ses 26 matchs sans défaite.




A ce propos justement, il a ajouté : «Concernant la série de 26 matchs sans défaite, je pense que ce n’est pas facile à faire, ça montre qu’il y a du travail derrière. Ce n’est pas le moment de s’arrêter, il faut maintenant continuer à travailler parce qu’on sait qu’on est capables d’allonger cette série. Pourvu que ça dure inchallah».

Face au Mali, Mahrez et ses coéquipiers se sont rendu compte encore une fois qu’ils sont devenus l’équipe à battre. L’adversaire a tout mis en œuvre pour stopper leur belle série. Ce sera encore le cas vendredi lors du choc maghrébin contre la Tunisie.

Concernant ce troisième et dernier test amical qui attend les Verts, Mahrez dira «Le match contre la Tunisie sera différent. C’est une équipe difficile à jouer. Peut-être une équipe un peu moins joueuse et avec moins de qualité technique, mais on connaît la Tunisie. C’est comme l’Atlético Madrid, tu domines et à la fin tu te fais avoir. On verra ce que ça donnera le jour du match».




L’occasion fut propice aussi pour interroger la star algérienne sur son avenir après les rumeurs insistantes qui ont circulé en Angleterre sur son possible départ des Citizens durant le mercato estival. Mahrez en a profité à son tour pour couper court aux rumeurs. «Il n’y a vraiment rien concernant mon avenir. Je me sens bien à Manchester City, je vais rester inchallah », a-t-il tranché.

Enfin, le champion d’Angleterre et malheureux finaliste de la Ligue des champions est revenu sur son soutien affiché pour la Palestine lors des célébrations du titre de champion d’Angleterre avec City. «On a voulu leur rendre hommage via notre petite image. Ce sont des choses très difficiles à vivre. Qu’Allah vienne à leur aide».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici