PARTAGER

Les travaux pour l’extension du mythique Anfield Road, le stade de Liverpool, ont été gelés pour un an en raison de l’épidémie de Covid-19, a annoncé le club anglais lundi.

Les Reds espéraient faire passer la capacité de leur antre à 61.000 places, contre environ 54.000 actuellement, d’ici à 2022. Mais «nous avons subi un certain nombre de retards par rapport au calendrier du projet directement dus au confinement» ordonné pour lutter contre la propagation du coronavirus, a expliqué le président directeur général Andy Hugues sur le site internet du club.

«Etant donné les difficultés auxquelles sont confrontés actuellement de nombreux secteurs comme la construction, la fourniture des matériaux ou les services publics, nous avons pris la décision responsable de geler le projet pour douze mois», a-t-il ajouté.

Les travaux d’extension nécessitent «deux périodes estivales hors-saison pour être menés», a poursuivi le dirigeant qui table donc sur un achèvement «à l’été 2023 plutôt qu’à l’été 2022, comme attendu précédemment».

Un nouveau coup dur pour Liverpool qui n ‘avait plus besoin que de deux victoires pour remporter son premier titre de champion en 30 ans quand le championnat a été interrompu le 13 mars dernier.

La Premier League espère trouver un moyen de disputer les 92 rencontres restantes et finir le championnat, mais les modalités concrètes restent encore à définir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here