PARTAGER
Le Bosnien Vahid Halihodzic, grand favori pour succéder à Hector Cuper à la tête des Pharaons

Limogé de son poste de sélectionneur du Japon à deux mois du Mondial, Vahid Halilhodžić est sorti du silence. Dans un entretien accordé à Goal Croatie, le désormais ex-coach des Nippons n’a pas caché sa déception.

« L’histoire se répète ! Je suis encore sous le choc et il m’est très difficile d’accepter cette décision. Et croyez-moi : je ne méritais pas ça ! Il y avait une très belle atmosphère au sein de la sélection et les résultats étaient bons. Tout était mis en place pour faire un bon Mondial. Et puis, est arrivé ce qui est arrivé. Je suis triste, choqué et abattu », a déclaré l’ancien coach des Verts.

Vahid Halilhodzic avait connu pareille mésaventure en 2010 alors qu’il était sélectionneur de la Côte d’Ivoire: il avait été débarqué sans ménagement, à quelques mois du Mondial en Afrique du Sud, après une défaite face à l’Algérie en quart de finale de Coupe d’Afrique des nations en Angola.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here