PARTAGER

Les droits TV des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 ne seront pas centralisés par la Confédération africaine de football (CAF), a indique samedi l’instance.

Désormais chaque fédération africaine sera libre de chercher ses propres sponsors, précise la même source.

La décision a été prises par le Comité exécutif de la CAF réunit jeudi et vendredi à Charm el Sheikh. Lors des deux précédente éditions des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et 2018, les droits TV étaient centralisés par l’instance africaine avec l’accord de la majorité des associations membres de la Confédération africaine de football (CAF).

Cette centralisation avait permis selon la CAF, à 50 associations membres de bénéficier de revenus supérieurs à ceux qu’elles auraient obtenus si chaque membre avait commercialisé séparément ses droits TV des éliminatoires du mondial-2014 sans avancer de chiffres.

Pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, les droits TV et de sponsoring de la compétition sont la propriété de la FIFA, cette dernière rétrocédant ces droits aux associations membres, libres à elles de les exploiter comme elles l’entendent. Aucune obligation d’adhésion à la centralisation n’est faite aux associations membres, chacune ayant le droit de commercialiser directement ses droits TV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here