PARTAGER

Le Brésil pris à son propre jeu ! Dominée comme jamais par la Belgique inspirée par l’audace de sa génération triomphante (2-1), vendredi à Kazan, la Seleçao de Neymar se retrouve éjectée du Mondial-2018 dès les quarts de finale à la surprise générale.

Revenus de l’enfer face au Japon, les « Diables rouges » avaient prévenu qu’ils ne renonceraient pas à leur jeu trop porté vers l’attaque malgré le risque d’un « effet boomerang » face au Brésil. Le pari a parfaitement fonctionné.

Grâce à un but contre son camp de Fernandinho (13e) et une frappe sublime de Kevin de Bruyne (31e), la génération dorée belge s’offre le droit d’affronter la France en demi-finale, mardi à Saint-Pétersbourg, et peut rêver à un premier sacre mondial.

Pour le Brésil, si sérieux depuis le début de la compétition et si solide depuis la prise en main de Tite en 2016, c’est une immense désillusion. Grandissime favorite du Mondial-2018, la Seleçao a finalement connu le même destin que l’Allemagne tenante du titre ou l’Espagne, éliminées bien avant le dernier carré.

Pis, quatre ans après le fiasco de « sa » Coupe du monde et le fameux 7-1 encaissé contre la Mannschaft en demi-finale, les coéquipiers de Thiago Silva n’ont pas été en mesure de faire au moins aussi bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here