PARTAGER

Un accord a été trouvé entre le président du MC Oran, Ahmed Belhadj, et l’agent de l’entraineur Badou Zaki pour résilier à l’amiable le contrat de ce dernier avant la fin de la semaine en cours, a-t-on appris dimanche de la direction du club de Ligue 1.

Badou Zaki est rentré chez lui au Maroc depuis plus d’un mois sans démissionner ni résilier son contrat. Il s’est contenté d’envoyer à la direction du MCO deux certificats de maladie au titre des mois de septembre et d’octobre.

Cet acte a mis dans l’embarras le président mouloudéen car il l’empêche de recruter un nouveau coach. Cela l’a même poussé à saisir, en fin de semaine dernière, la chambre de résolution des litiges (CRL) relevant de la Fédération algérienne de football.

Selon la même source, une fois le contrat avec l’ancien sélectionneur du Maroc résilié à l’amiable, le président oranais engagera un nouvel entraineur, du moment que son équipe est dirigée depuis plus d’un mois par un staff technique intérimaire composé du préparateur physique, Bekadja et de l’entraineur de l’équipe de la réserve, Kinane.

Deux noms reviennent avec insistance dans l’entourage du MCO ces derniers jours comme étant pressentis pour succéder à Badou Zaki, à savoir Si Tahar Cherif El Ouezzani et Omar Belatoui, anciens joueurs du club qui viennent de démissionner des commandes techniques du CR Belouizdad et du GC Mascara respectivement.

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here