PARTAGER

Après avoir réussi à rendre encore une fois une belle copie contre Bordeaux, le Malien Aliou Dieng, est plus que jamais dans les calepins des recruteurs.

Selon nos informations, le milieu mouloudéen est de plus en plus convoité en Europe. Un spécialiste dans les transferts présents au stade lors du match face aux Girondins, s’est même interrogé jusqu’à quand la direction du Doyen résistera face aux offres qui pleuvent d’ici et là, pour s’offrir les services de Dieng.

Le même spécialiste a aussi prédit à Dieng d’atterrir dans un club européen avant même la fin du mercato estival actuel. Pas plus tard qu’il y a une semaine, le directeur sportif du Mouloudia, Kamel Kaci Saïd, avait révélé que son club a reçu une offre d’un millions de dollars pour lui céder le joueur de 21 ans, engagé l’hiver dernier par le Mouloudia.

Mais le responsable algérois a bien précisé qu’il n’avait nullement l’intention de laisser partir Dieng, du moins pas au cours de la première partie de la saison pendant laquelle le Doyen tentera d’aller le plus loin possible en Ligue des champions en particulier.

Mais une nouvelle donne vient de surgir. Si l’on croit la presse française, la direction des Girondins de Bordeaux, sur conseil de son entraîneur qui a pu superviser de près le milieu malien, est prête à débourser 2,6 millions d’euros pour s’offrir les services du milieu de terrain du Doyen.

Une offre qui devrait complètement changer d’avis aux Algérois, et également au joueur qui ne cache pas son désir d’aller rapidement monnayer son talent dans le vieux continent. Jamais d’ailleurs dans l’histoire du football algérien, un club du cru a réussi à transférer un joueur avec une telle somme. Affaire à suivre..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here