MC Alger : Kamel Mouassa voit déjà grand

Le MCA a réussi parfaitement à valider son billet pour la phase de poules de la coupe de la CAF, en s’offrant le FC Young Africans samedi soir au stade du 5-Juillet. Battu à l’aller sur le score de 1 à 0, le club algérien a rendu, lors de la deuxième manche, sa meilleure copie de son parcours dans cette épreuve continentale, en étrillant son adversaire du jour (4-0).

Une victoire qui redonne confiance aux joueurs après la période difficile qu’ils viennent de traverser en championnat où ils ont même perdu leur première place et voient désormais le titre de champion s’éloigner au profit de l’ESS. En tout cas, le patron technique des Vert et Rouge, Kamel Mouassa, qui a déjà eu le privilège de remporter la coupe de la CAF avec la JSK en 2001, commence à rêver d’un autre titre continental avec le MCA.

«On a arraché la qualification haut la main pour la phase de poules, et maintenant on visera la première ou la seconde place. En tout cas, on a le temps pour en discuter car c’est encore loin.», dira Mouassa très satisfait de la prestation des siens, notamment sa ligne offensive qui s’est révoltée pour l’occasion, après s’être distinguée par sa stérilité ces derniers temps, comme l’atteste le seul but qu’elle a marqué en trois rencontres, avant ce rendez-vous de samedi. Il faut dire que même le coaching de Kamel Mouassa s’est avéré gagnant face aux Young Africans. Le coach du MCA n’a pas tremblé, en dépit des absences de dernière minute pour blessures de ses deux attaquants Nekkache et Gourmi.

«On a atteint l’objectif que l’on s’était fixé dès le début. C’était un match où l’on pouvait gagner sur un score plus lourd encore. En tout cas, je suis satisfait du rendement de mes joueurs qui ont tout donné sur le terrain afin d’arracher la qualification. On a fait un bon match et on a dominé sur le terrain. Comme je l’ai dit, on a atteint un objectif et maintenant on devra aller encore plus loin», poursuivra-t-il.

A présent que le Doyen a réussi son premier challenge de la saison, en se qualifiant à la phase de poules de la coupe de la CAF, ses joueurs doivent désormais se tourner vers la compétition nationale où un programme chargé les attend, notamment trois matchs en retard en championnat. Un état de fait qui ne fait pourtant pas peur à Mouassa. «Personnellement, je préfère avoir une équipe qui joue trois matchs par semaine plutôt qu’avoir quinze entraînements. C’est un programme chargé certes, mais toutes les grandes équipes jouent sur trois fronts.», rassurera-t-il.

Le MCA renouera avec le championnat dès vendredi prochain en rendant visite au MCO, avant d’accueillir le MOB mardi, puis croiser le fer avec la JSS à Béchar quatre jours après. Les Vert et Rouge tablent sur un grand nombre de points lors de ces rencontres pour se relancer dans la course au titre, eux qui accusent un retard de 11 unités sur le leader sétifien, ou à la rigueur conforter leurs chances pour terminer à la deuxième place au classement, synonyme d’une participation à la Ligue des champions africaine la saison prochaine.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE


(obligatoire)