PARTAGER
Qui succédera à Mahfoud Kerbadj ?

La Fédération algérienne de football a annoncé ce mardi que le Tribunal administratif d’Alger a débouté l’ancien président de la Ligue de football professionnel (LFP) Mahfoud Kerbadj, et ce, suite à l’action qu’il avait engagée contre la FAF pour annuler la convention signée entre les deux parties (FAF et LFP) en 2011.

«Cette décision fait suite à celle déjà prise en faveur de la FAF par le Tribunal algérien de règlement des litiges sportifs (TARLS) et qui conforte ainsi l’instance fédérale dans sa démarche qui n’a fait qu’agir dans le cadre strict de ce qui lui confère la loi et appliquer la réglementation en vigueur», précise la FAF dans un communiqué publié sur son site officiel, qui souligne que «le jugement du Tribunal administratif a été rendu le 11 avril 2018».

L’instance fédérale a annoncé le 21 janvier dernier sa décision de retirer la délégation de gestion des championnats professionnels à la LFP avec effet immédiat, conformément à l’article 20 de la convention qui liait la FAF et la LFP depuis juillet 2011.

«La FAF espère que toutes ces décisions prises par qui de droit mettent fin aux doutes qu’entretenaient certains sur la démarche entreprise par le Bureau Fédéral et aux polémiques inutiles qui ne servent en rien le football algérien», a-t-elle poursuit.

La FAF a reproché à Mahfoud Kerbadj, de délivrer des licences aux nouvelles recrues hivernales de l’ES Sétif, alors que le club était interdit de recrutement en raison de salaires impayés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here