Leicester City : Mahrez entame sa résurrection au bon moment

Après une grande partie de saison des plus difficiles passée aussi bien en équipe national qu’en club, le Ballon d’Or africain, Riyad Mahrez, semble enclencher sa résurrection au bon moment. Le joueur s’est enfin réveillé, comme l’atteste sa grande contribution aux dernières victoires de Leicester City.

Trois de ces victoires, coïncidant avec le départ de l’entraîneur italien Claudio Ranieri, démis de ses fonctions au lendemain de la défaite sur le terrain du FC Seville en Ligue des champions, ont été réalisées dans le cadre du championnat de Premier League.

De quoi permettre aux Foxes, champions d’Angleterre en titre, de s’extirper de la zone de relégation. Ce week-end, les Foxes ont été de nouveau performants, comme l’atteste leur succès, à West Ham (3 – 2), c’est un peu grâce au retour en forme de Mahrez, buteur face aux Hammers, signant au passage sa cinquième réalisation en championnat. «Personnellement, je me sens mieux, j’ai commencé à marquer, même si ce n’est pas une finalité. Je dois continuer comme ça », a-t-il déclaré.

Visiblement, quand Mahrez va, Leicester va. Un retour au premier plan au bon moment. L’équipe n’est plus menacée par le spectre de la relégation. Elle est surtout qualifiés aux quarts de finale de la Ligue des champions d’Europe pour une première participation c’est même un grand exploit, d’autant que Leicester est le seul club de Premier League à atteindre ce stade de la compétition, cette saison. Les Foxes font mieux que Man City et Arsenal. La fin de saison promet d’être plus passionnante pour Les Foxes, surtout si Mahrez retrouve

Par ailleurs, Mahrez revient sur le départ de Ranieri, un départ qui aurait été facilité par le fait que les joueurs auraient lâché le technicien italien. Mais l’international algérien dément fermement, allant jusqu’à lancer un coup de gueule : « Les joueurs et le club savent que nous n’avons pas laissé tomber Ranieri, alors ceux qui veulent parler peuvent parler. La critique ne nous affecte pas. Les gens parlent parce que c’est leur métier, ils doivent critiquer. Nous, nous sommes là pour jouer et gagner des matches. La critique est bonne pour l’équipe, elle nous rend plus forts et, alors, nous pouvons nous battre avec encore plus de force », lâche-t-il dans des propos accordés à Foot Mercato et rapporté par Le 10 Sport.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE


(obligatoire)