Le nouvel entraîneur du MO Béjaia Mustapha Biskri s’est engagé à faire revenir le club « à la place qui lui sied », après une saison chaotique conclue par une relégation.

« La rétrogradation du MOB en Ligue 2 a provoqué un véritable séisme. Je suis venu dans un contexte spécial qui nécessite l’union sacrée autour de ce club. Le challenge est intéressant et l’équipe aspire à jouer les premiers rôles pour revenir vite parmi l’élite. Avec la contribution de tout le monde, je m’engage à faire revenir le MOB à sa véritable place », a indiqué à l’APS Biskri, signataire samedi soir d’un contrat d’une saison.

La direction des « Crabes » avait conclu auparavant avec l’ancien entraîneur-adjoint de l’équipe nationale, Nabil Neghiz, avant que ce dernier ne décide de résilier son contrat au bout de cinq jours en raison d’un différend avec les dirigeants du club. L’ancien coach de l’USM Alger, Miloud Hamdi, qui a donné son accord pour entraîner le MOB, s’est rétracté à la dernière minute.

« C’est regrettable de voir ce club descendre aussi bas après avoir joué deux finales de suite : la Coupe d’Algérie remportée en 2015 et la Coupe de la Confédération africaine (CAF) une année plus tard. Nous allons tout faire pour permettre au club de redorer son blason », a-t-il ajouté.

Côté effectif, le club béjaoui qui a connu beaucoup de départs cet été, a enregistré jusque-là six arrivées : Billel Bouldieb (US Biskra), Amir Soltane (ESM Koléa), Nezouani Abdelhakim et Fethi Noubli (DRB Tadjenanet), Mehdi Kadri (NRB Reghaïa) et Ali Bencherif (GC Mascara).

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE