Ce n’est un secret pour personne. Malgré ses mésaventures en clubs, le gardien Raïs M’Bolhi a toujours bénéficié de la confiance des différents entraîneurs qui se sont succédé à la barre technique des Verts. L’actuel sélectionneur national, l’Espagnol Lucas Alcaraz, n’a d’ailleurs pas dérogé à la règle, en alignant d’entrée le keeper de 31 ans lors de ses deux premières sorties sur le banc algérien en juin dernier face à la Guinée et le Togo, malgré le fait qu’il n’ait disputé aucun match en club tout au long du défunt exercice.

Mieux, M’Bolhi a été promu capitaine de l’équipe nationale. Mais dans le camp des Verts l’on continue à prospecter pour renforcer ce poste. Le retour de Mehdi Jeanine, le dernier rempart de Clermont Foot lors du précédent stage, n’a pas fait l’unanimité. C’est ce qui explique d’ailleurs ce désir des responsables de l’équipe nationale de faire venir un autre portier évoluant en France. Il s’agit d’Alexandre Oukidja. Ce dernier, auteur de deux accessions de suite avec le Racing Strasbourg, a été sollicité pour établir un passeport algérien en vue de sa convocation chez les Fennecs.

Interrogé à son propos avant le début du stage de juin dernier, l’entraîneur national, Lucas Alcaraz, n’avait pas, rappelle-t-on écarté l’éventualité de lui faire appel, en affirmant que ce gardien figurait dans ses plans. Oukidja est actuellement en contacts avec Clermont Foot, mais c’est en Ligue 1 qu’il veut évoluer pour espérer concrétiser son rêve de porter le maillot vert de l’Algérie. De retour en Ligue 1, le Racing de Strasbourg est en train de se renforcer par de nouvelles recrues bon marché pour tenter de réaliser son objectif à savoir se maintenir en Ligue 1 la saison prochaine. Auteur d’une saison pleine, Alexandre Oukidja, qui y a été pour beaucoup dans l’accession de son équipe en Ligue 1, aura de la concurrence avec le recrutement du gardien de but international français des moins de 20 ans, Camarade.

Ce portier qui a joué au FC Tours la saison écoulée, poussera l’Algérien à donner de lui-même et l’aidera certainement à briller pour espérer taper dans l’œil des entraineur de gardiens, Aziz Bouras. Des rapports de presse français annoncent Oukdjia dans le collimateur de Clermont Foot, club où évolue l’autre gardien inter- national algérien, Mehdi Jeannin. Dans tout cela, certains continuent à s’interroger sur les raisons de la mise à l’écart du gardien de l’USMA, Mohamed Lamine Zemamouche, qui, aux yeux de nombre de personnes, constitue une solution adéquate au problème de dernier rempart de l’équipe nationale. Les prestations qu’il a réalisées lors de la défunte saison, et son rôle important dans la récente qualification de son équipe aux quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique, plaident large- ment en sa faveur.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE